Un cérémonial est nécessaire

Se pose alors une dernière question : que faire du corps de l’animal ?
Plusieurs solutions sont possibles :

le laisser chez le vétérinaire.

l’enterrer dans son jardin à la campagne (à condition de respecter les réglementations : profondeur et chaux vive).

prendre une place dans un cimetière animalier.

opter pour la crémation qui permet d’enterrer ou disperser ses cendres dans un endroit aimé.

Chacun choisira selon sa sensibilité, mais un cérémonial comme enterrer ou faire incinérer l’animal mort peut aider beaucoup le travail du deuil.

Se renseigner d’avance et parler de ces dernières dispositions à prendre, peut faciliter les choses le moment venu, quand on se trouve trop écrasé de chagrin.